Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Non au travail le dimanche

Pourquoi la CGT défend-elle le repos dominical pour les salariés du commerce ?
UD CGT Paris
vendredi 22 novembre 2013

Parce que nous pensons que les salariés du commerce ont droit à un jour de repos commun à l’ensemble des salariés, à l’exception des professions où le travail du dimanche est indispensable. Ce jour de repos permet de ne pas être décalé du reste de la population (famille, associations, pratiques sportives…). Les salariés du commerce subissent déjà les bas salaires, le temps partiel imposé et des conditions de travail difficiles : il ne faut pas, qu’en plus, ils subissent des horaires décalés.
D’autre part, on ne peut imaginer que les commerces puissent être ouverts sans entraîner à leur suite les autres professions (crèches, transports, nettoiement, services bancaires et financiers... Comme souvent (temps partiel, CDD, individualisation des salaires), le commerce sert de laboratoire pour une déréglementation qui atteint par la suite les secteurs mieux protégés par leur rapport de forces.
C’est également l’ensemble de la société qui est concernée par cette dérèglementation : rythmes de la vie en société, vie des riverains des zones commerciales, impact écologiques d’une consommation 7 jours sur 7 24h sur 24h : l’ouverture des magasins la nuit ou le dimanche, c’est bien l’affaire de tous !

Cet article a été publié le 23 novembre 2013

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)