Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Retraités CGT, non à l’austérité

Après le vote de la réforme des retraites
Les retraités CGT n’entendent pas en rester là
jeudi 28 novembre 2013 , par Frédéric Dayan
Après le vote dans la soirée du 26 novembre la nouvelle réforme des retraites par l’Assemblée nationale, l’Union confédérale des retraités CGT s’interroge sur deux mesures adoptées sans concertation :
l’octroi de 50€ pour une aide à la complémentaire santé pour les plus de 60 ans,
deux revalorisations le 1er avril et le 1er octobre pour les retraités bénéficiaires du minimum vieillesse, soit environ 500 000 sur 15 millions. L’UCR-CGT estime que cela va contribuer à une "inégalité de traitement pour les retraités. " Elle revendique " la même date de revalorisation pour tous dès le 1er janvier, et non pas le 1er octobre 2014", estimant qu’il s’agit "d’une baisse programmée des pensions et retraites. Celle-ci intervient après la suppression de la demi-part, du maintien du gel du barème de l’impôt, l’impôt de 0,3% (contribution de solidarité pour l’autonomie)… Toutes ces mesures contribuent à la baisse du pouvoir d’achat des retraités."

L’UCR-CGT entend donc bien ne pas en rester là et propose de poursuivre la mobilisation en lien avec les actifs. " La mobilisation prévue début 2014 sera l’occasion d’exiger du Gouvernement un changement de cap et une autre redistribution des richesses créées."

Cet article a été publié le 1er décembre 2013

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)