Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

SNCM, la lutte paie

SNCM-CMN
Une victoire qui en appelle d’autres
vendredi 10 janvier 2014
Après huit jours d’une grève fortement suivie, les salariés de la SNCM et de la CMN ont voté la reprise du travail en ayant obtenu des engagements forts du Gouvernement pour lutter contre le dumping social et moderniser la flotte des navires de la compagnie.
Désormais, sur propositions de la CGT, tous les salariés d’une compagnie maritime, quelle que soit leur nationalité, qui travailleront entre deux ports français, bénéficieront du droit du travail français.
C’est une sacrée victoire sur la déréglementation sociale en vigueur dans le secteur du transport maritime.
Elle doit engager le Gouvernement français et l’Europe à aller beaucoup plus loin afin d’en finir avec le dumping social et fiscal organisé et définir un socle social de haut niveau qui garantisse l’égalité de traitement entre les salariés, quels que soient leur origine et leur statut, dans tous les secteurs d’activité.
La CGT salue également l’annonce de la construction dans un premier temps de deux navires pour la SNCM qui permet de donner de la visibilité quant à l’avenir de la compagnie et d’ouvrir des perspectives nouvelles pour les chantiers navals de Saint Nazaire.
Elle sera très attentive quant au respect des engagements pris par le Gouvernement.
La CGT félicite l’engagement et la détermination des salariés dans cette grève.
Par leur lutte, les salariés de la SNCM et de la CMN démontrent qu’il est possible d’imposer d’autres choix que la mise en concurrence entre les salariés qui se fait au détriment de l’emploi et des droits sociaux.
Dans un contexte où les plans sociaux se multiplient, où de plus en plus de salariés se retrouvent exclus du travail, où les inégalités se creusent, où la pauvreté progresse, où patronat et gouvernement espèrent imposer une baisse significative du coût du travail, Ils adressent à l’ensemble du monde du travail un formidable encouragement pour développer des mobilisations gagnantes.
La CGT appelle donc à amplifier le débat avec les salariés dans toutes les entreprises afin de construire les mobilisations unitaires indispensables et préparer une journée interprofessionnelle d’action de haut niveau le 6 février 2014 pour imposer d’autres choix.
Montreuil, le 10 janvier 2014

Cet article a été publié le 11 janvier 2014

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)