Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Fisc Paris 19e, appel à la grève le 20 mars

Ce jeudi 20 février 2014, dans le cadre des « jeudi noirs de la DGFIP », une trentaine d’agents se sont rassemblés au pied du site d’Argonne-19ème de 8h30 à 9h30 pour distribuer des tracts afin d’alerter les contribuables sur la situation des services.
Comment assurer de bonnes réceptions, une bonne gestion, un contrôle et un recouvrement de qualité, une lutte contre la fraude fiscale efficace quant le manque en emploi est général et s’accentue pour l’ensemble des services ? C’est une question de justice fiscale, de justice sociale.
La conscience professionnelle des agents et leur volonté d’effectuer au mieux l’ensemble de leurs missions se font de plus en plus au détriment de leur santé, avec toujours plus de stress et de pression hiérarchique.
Dans de telles conditions de travail, le climat « anti-fiscal » monté en épingle par les tenants du libéralisme et du populisme accentue les difficultés pour exercer sereinement notre travail. Le contact avec le public peut rapidement être tendu voire conflictuel avec un manque de soutien de notre administration auprès des agents.
En 2014, plus de 2000 emplois sont supprimés à la DGFIP (-30 000 à la DGFIP depuis 2002) dont 181 sur Paris (-2000 sur Paris depuis 2002) aux quels il faut ajouter environ 200 vacances d’emplois dans les services parisiens. Pour les agents, comme pour le public, cette situation ne peut plus durer !
Alors continuons à alerter les usagers et à interpeller la direction de la DRFIP par des rassemblements sur sites (ex : Belleville-20ème le jeudi 27 février)
Et soyons massivement en grève à la DGFIP le 20 mars ! Ne lâchons rien, la lutte continue !

Cet article a été publié le 23 février 2014

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)