Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Hôtel Dieu, la CGT interpelle les élus

Ce mardi 20 mai, l’USAP-CGT et le syndicat CGT de l’Hôtel Dieu a tenu un rassemblement sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, lors du premier conseil de Paris. Les élus du Front de Gauche sont venus soutenir le rassemblement et nous ont informé de leur voeu déposé au Conseil de Paris le 19 mai 2014 pour "le retour des moyens et des services pour le bon fonctionnement de cet hôpital".

Une délégation a été reçue à la demande de la maire de Paris, Mme Hidalgo, par le nouvel adjoint au maire et chargé de la santé, Monsieur JAUMIER.
Celui-ci nous a informé que Mme HIDALGO compte siéger personnellement au Conseil de surveillance de l’APHP. Il rappelle la volonté de la Maire de Paris et de lui-même que l’Hôpital Hôtel Dieu doit rester un lieu de soins avant tout.

A ce sujet, la CGT réaffirme qu’un lieu de soins est un véritable hôpital avec les malades couchés. Monsieur JAUMIER prend acte de l’alerte et s’engage à distinguer le contenu et le contenant sur cette notion.
Il a réaffirmé que très rapidement d’ici l’été une décision et un projet doivent être validés pour l’Hôpital Hôtel Dieu. Il a déjà été demandé au Directeur Général de l’APHP, Monsieur Hirsch, de modifier le projet FAGON, "Hôpital Debout".

Monsieur JAUMIER fait savoir qu’il étudiera le projet porté par les défenseurs de l’Hôtel Dieu (USAP-CGT, CGT Hôtel Dieu, CGT HAD, CGT Siège et Comité de lutte CGT, la fédération CGT) et propose une nouvelle rencontre dans un délai rapide afin d’approfondir et de préparer le prochain conseil de surveillance.

Il a aussi affirmé que la Maire de Paris serait attentive à la situation de l’ensemble de l’APHP, notamment sur le projet Hôpital Nord…
La CGT a réaffirmé l’exigence :

Du maintien d’un hôpital de proximité avec des lits d’hospitalisation, la réouverture des urgences très rapidement avec des lits d’aval de médecine.

L’arrêt des manoeuvres pour poursuivre le démantèlement de l’Hôpital.
Le refus de la fusion de l’Hospitalisation à Domicile avec l’hôpital Hôtel Dieu afin de garantir les missions et le développement de l’HAD.

La prise en compte immédiate du projet Hôtel Dieu porté par le Comité de Lutte CGT et les médecins urgentistes, C.Prudhomme et G.Kierziek

La CGT ne lâchera rien pour sauver l’Hôpital Hôtel Dieu et ses urgences.

La CGT reste mobilisée et déterminée pour le maintien de l’offre de soins publics et contre le démantèlement de l’ensemble de l’APHP, ses hôpitaux, ses services généraux et son siège.

Dans cet objectif, l’USAP-CGT a déjà contesté les futures orientations du livre vert (plan stratégique 2015-2019) de la Direction Générale, en y apportant d’autres propositions.

Cet article a été publié le 25 mai 2014

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)