Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Les intérimaires occupent des agences de travail temporaire

Hier après-midi, 150 intérimaires, chômeurs et intermittents ont investi les agences Crit intérim et Manpower de Villepinte (Seine-Saint-Denis) avec le soutien de la CGT de Roissy, de Paris Nord, du spectacle, des privés d’emploi et de la coordination des intermittents et précaires d’Île-de-France.

Les agences n’ont pas été choisies au hasard, elles détachent bon nombre d’intérimaires vers la zone aéroportuaire de Roissy. Dans un communiqué, l’union syndicale CGT de l’intérim rappelle que les milliers d’intérimaires qui travaillent à Roissy seront touchés par la nouvelle convention d’assurance chômage avec plus de 300 millions d’euros d’économies réalisées sur leur dos.

L’annexe 4 qui régit leur indemnisation est vidée de son contenu et les nouvelles règles de l’activité réduite qui leur seront appliquées les
rendent perdants à tous les coups, entre 100 et 300 euros par mois. Flexibles, mobiles et volés ! Voilà le résultat pour eux de cet accord.

Cet article a été publié le 24 juin 2014

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)