Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Dérèglementation, manifestation le 29

Salariés, consommateurs, usagers des services publics devons-nous payer le prix des déréglementations horaires ?

En cette rentrée 2014, faire de Paris une « ville qui ne s’arrête jamais », ouverte 24 h/24
et 7 jours sur 7, est devenu une obsession.
Création de nouvelles zones touristiques,
fermetures tardives des magasins, des bibliothèques, des crèches, suppression du jour de fermetures des musées : de plus en plus de secteurs sont concernés. Ce modèle ultra libéral permettrait, selon le MEDEF et le gouvernement, de libérer la croissance en permettant de consommer tout, quel que soit le jour ou l’heure, au mépris des conditions d’emploi,de rémunération, de travail et de vie des salariés du privé comme du public. Ce modèle est pour le moins douteux.

Face aux attaques concertées, l’Union Départementale CGT Paris et l’Union Syndicale CGT Commerce et services de Paris, dans ladynamique de la campagne contre le travail du dimanche et du travail de nuit, appellent à élargir le mouvement à toutes les professions lors d’une action le :

29 septembre à partir de 10 h sur le parvis de l’Hôtel de Ville, lors de la prochaine séance du Conseil de Paris

Cet article a été publié le 11 septembre 2014

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)