Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Défendre la Sécurité Sociale

La présentation du projet de Loi « santé », par la Ministre des Affaires Sociales,
prévoit la généralisation du tiers payant pour tous les assurés au 1er janvier 2017.
Une première étape dès 2015 sera engagée pour les assurés bénéficiant de l’aide à
l’Acquisition d’une Complémentaire Santé (ACS).
Cette mesure a provoqué une grève des médecins libéraux dès le 23 décembre 2014
qui s’est depuis amplifiée.
Ce mouvement qui consiste à refuser d’utiliser la carte vitale, impacte immédiatement
les salariés de l’Assurance Maladie et se répercutera très rapidement sur les assurés
sociaux.
Le cumul des feuilles de soins papier va entrainer un engorgement dans les CPAM.
Le personnel ne pourra pas faire face à cette masse de travail supplémentaire. Les
délais de traitement des remboursements des soins médicaux seront
immanquablement allongés.
Dans son dernier communiqué du 3 janvier 2015, la CNAMTS précise :« le nombre de techniciens chargés de la saisie et du traitement des feuilles de soins papier a été divisé par 10 dans les caisses primaires, le retour à la feuille de soin se traduira par un allongement de plusieurs semaines-potentiellement plus de deux mois pour les délais de remboursement ».
Elle rajoute que 84% des médecins libéraux ont obtenu des aides financières
particulières afin de mettre en place l’utilisation de la carte vitale.
Au-delà, ce sont 16 000 emplois qui ont été supprimés depuis 10 ans dans la branche
maladie. La nouvelle COG 2014-2017 prévoie d’en supprimer à nouveau 4 800.
De plus, le pacte de responsabilité et de solidarité a entériné une économie
supplémentaire de 10 milliards d’euros pour la branche maladie.
La création des Agences Régionales de Santé (ARS) a entrainé la main mise de l’État
sur l’Assurance Maladie.
Pour répondre aux missions de service public, la Sécurité sociale doit rester sur des
valeurs universelles, démocratiques, et d’unicité.
Ce n’est pas l’objectif des mesures prises du projet de Loi « santé » qui ne répond en
rien aux besoins de la population.
Plus que jamais, tous dans la lutte, afin de redonner des emplois à l’Assurance Maladie afin de répondre aux missions qui lui sont confiées.

Cet article a été publié le 14 janvier 2015

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)