Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

78 % des effectifs sacrifiés Rassemblement le 5 février

La fédération nationale CGT des industries chimiques (FNIC) appelle à une journée de grève et à un rassemblement, jeudi 5 janvier 2015, pour soutenir les salariés de Therabel Lucien Pharma, laboratoire pharmaceutique dont la direction menace de supprimer 78 % des effectifs.

Les élus CGT de Therabel Lucien pharma, avec le soutien de la FNIC CGT, dénoncent la décision de la direction qui aboutirait au départ de 71 des 90 salariés, soi-disant pour pérenniser l’entreprise. La direction dit vouloir réorienter l’activité vers l’OTC (les médicaments en vente libre, désignés en anglais par l’expression « over the counter »), ce qui demande un personnel moins qualifié et se fait souvent en s’appuyant sur la sous-traitance.

Therabel Lucien Pharma est la filiale française du groupe belge Therabel, dont le slogan l’autoproclame « Laboratoire pharmaceutique agile et responsable » !

« Mais que reste-t-il d’une entreprise lorsque l’on se sépare de 78 % de son savoir et de ses savoir-faire ? »

Les représentants du personnel vont demander une expertise économique et sociale sur la situation de l’entreprise. Situation qui est, pour eux, le résultat des erreurs stratégiques de la direction, laquelle devra assumer ses responsabilités.

Le rassemblement aura lieu jeudi 5 février 2015 de 11h00 à 13h00, devant le siège de l’entreprise, 19 rue Alphonse de Neuville, dans le 17e arrondissement de Paris.

Cet article a été publié le 4 février 2015

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)