Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Un Smic obligatoire pour les routiers étrangers ?

Après trois semaines de débats, la Loi Macron sur l’économie et la croissance est soumise au vote des députés mardi 17 février à l’Assemblée nationale. Le texte instaure notamment un Smic obligatoire pour les chauffeurs routiers étrangers !

Pendant ces trois semaines de débat, on a beaucoup plus parlé du travail du dimanche ou des professions réglementés ( notaires, taxis, etc…) mais à y regarder de plus près, le texte réserve quelques surprises, tel cet amendement qui prévoit que les routiers étrangers passent sous statut de "travailleurs détachés". Surprise de taille au point que la CGT parle de "révolution" !

Actuellement, la pratique dite du ‘’cabotage’’ permet à un transporteur étranger de charger et décharger ses camions sur le sol français dans une limite de sept jours, en s’affranchissant de nos règles sociales. Autrement dit, des chauffeurs peuvent conduire sur les routes de l’hexagone en étant rémunérés aux conditions sociales de leurs pays d’origine.

Tract de la CGT Transports :

PDF - 160.1 ko

Cet article a été publié le 17 février 2015

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)