Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Patrons revenchards

Quatre fédérations du transport (CGT, CFDT, FO et CFTC) ont reçu, mardi 10 mars, une assignation devant le tribunal de grande instance de Paris. Il leur est reproché, par le groupe Charles André et ses filiales, d’avoir organisé durant les grèves de fin janvier, des blocus visant leurs établissements.

Les syndicats, peut-on lire sur l’assignation, « ne sollicitaient pas une augmentation de salaires mais tentaient de faire pression » sur Jean-Christophe Pic, secrétaire général du groupe et président de la Fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR). Le groupe demande une réparation du préjudice, chiffré à 305 000 euros. Une« attitude provocatrice » de la part du président de la FNTR, qui« remet en cause le droit de grève constitutionnel », juge l’intersyndicale.

Le tract de l’Intersyndicale :

PDF - 146.5 ko

Cet article a été publié le 17 mars 2015

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)