Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Le Forum social mondial de Tunis maintenu

Le 12° Forum social mondial (FSM), prévu à Tunis du mardi 24 mars au vendredi 28 mars, sera bel et bien maintenu.
Après les attentats qui ont ensanglanté mercredi la capitale tunisienne, faisant 23 morts et plus de 40 blessés, les organisateurs de l’événement ont clairement décidé de ne pas céder à la panique. Abderrahman Hedhili, coordinateur du comité d’organisation du FSM Tunis 2015, fait au contraire du maintien de cet événement une question de résistance face à la barbarie. «  L’idée de reporter le FSM ne nous a même pas effleuré l’esprit. Certes, nous allons apporter quelques modifications au programme. La marche qui était prévue sur les lieux du forum aura finalement lieu au Bardo. C’est à la fois notre réponse à ce crime abject et l’expression de notre solidarité avec les familles des victimes  », explique le responsable. «  Autre chose : il n’y aura pas d’absents au FSM. Tout le monde sera là. Tous les participants ont confirmé leur présence. Les messages ont été très nombreux. Il y aura une forte participation, peut-être plus importante que ce qu’on attendait. La mobilisation sera très forte. Cette opération terroriste n’influencera pas négativement l’organisation du FSM  ».

Environ 60 000 personnes venues des cinq continents sont attendues à Tunis pour la seconde fois. Un choix qui n’est pas anodin dans une région du monde où les menaces économiques, sociales et militaires se multiplient. «  Le FSM de 2013 avait de fait signé un tournant politique et citoyen en Tunisie. Mais force est de constater qu’après avoir été dès 2011, grâce aux révolutions et aux mouvements démocratiques, une source d’espoir pour elle-même, la région connaît des développements qui inspirent une profonde inquiétude  », peut-on lire dans le dossier de présentation du FSM. Les récents événements ne font que confirmer un tel sentiment.

Si les cinq principaux thèmes qui devaient être déclinés seront toujours au menu – citoyenneté et éducation ; migrations ; transition écologique, économique et sociale ; lutte contre le réchauffement climatique et la gestion de l’eau ; accès aux droits fondamentaux –, les attentats de mercredi ont modifié la donne. «  Le contenu des thématiques du FSM va être modifié. La question du terrorisme qui frappe la Tunisie et notre région figurera donc dans les débats. On ne peut pas faire l’impasse sur la question. Nous n’avons pas encore décidé de la forme que cela allait prendre, mais nous sommes en train d’en débattre  », conclut Abderrahman Hedhili.

Cet article a été publié le 20 mars 2015

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)