Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Appel 24 en grève

Appel 24 / Sérénité 24 est un centre d’appel, situé à Évry (Essonne), dont les clients sont très divers, majoritairement constitués de laboratoires pharmaceutiques et de cabinets médicaux. Depuis le 16 mars, 11 des 15 salariées, soutenues par l’Union Locale CGT, sont en grève.

Salaires inférieurs au SMIC, travail 7j/7 et 24h/24 sans majoration de nuit, heures supplémentaires non payées, formation insuffisante, harcèlement moral et sexuel, chantage pour toucher le solde de tout compte lorsque les salariées craquent et quittent l’entreprise, salle de pause de 4 m²... La liste des problèmes rencontrés par ces femmes est longue et renforce d’autant leur détermination.
Extrêmement soudées, les grévistes se sont organisées dès le départ, interpellant les élus de la ville, distribuant des tracts aux habitants de la ville, où elles résident pour l’essentiel.

Le patron a embauché des CDI pour casser la grève, et les grévistes ont réussi à en arrêter quelques-unes. Conséquences : intervention de la police, constat d’huissier...
Vendredi matin, l’union locale CGT d’Évry a organisé un rassemblement devant le tribunal de grande instance d’Évry où les salariés grévistes étaient convoqués pour « entrave à la liberté du travail ».
La CGT assure qu’il n’y a pas eu de pressions sur les salariés « qui ont pu aller travailler correctement » s’ils le souhaitaient. Les grévistes confirment ces propos : « Ils ont dit qu’on avait bloqué l’entrée aux employés, ce qui est faux ! » Le tribunal de grande instance d’Évry rendra son délibéré mardi. En attendant, les secrétaires médicales poursuivent leur grève.

Pour soutenir les grévistes, envoyer un chèque à l’UL CGT Évry, Espace Victor Hugo, 91 000 Évry (mention solidarité Appel 24).

Cet article a été publié le 4 avril 2015

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)