Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Mobilisation du 19 mai pour les services publics : Paris aussi !

L’union départementale CGT de Paris invite tous les salariés des secteurs public et privé, et plus largement tous les Parisiens, à agir le 19 mai contre la réforme territoriale et contre le projet de métropole du grand Paris. Il en va de la qualité du service public, de l’emploi public et privé, et de la démocratie.

La compétition est une logique de sélection-élimination à l’issue de laquelle il y a quelques gagnants et beaucoup de perdants. La société capitaliste mondialisée sélectionne des activités économiques compétitives dans des territoires compétitifs. Ailleurs, c’est « morne plaine ». Et sur chaque territoire sélectionné, l’activité économique est spécialisée. Autant dire que les salariés, les retraités et les chômeurs n’ont rien de bon à attendre de cette logique compétitive qui ne correspond en rien à la pluriactivité qui caractérise aujourd’hui la région parisienne.
Or le gouvernement qui n’a que le mot compétitivité à la bouche reprend à la lettre les préceptes du Medef. Les deux premiers actes politiques significatifs du quinquennat de François Hollande ont été l’adoption du traité européen de stabilité, coordination, gouvernance en octobre 2012, et la remise du rapport Gallois sur la compétitivité en novembre 2012. Le ton était donné pour tout le quinquennat. Le pacte de « responsabilité », la réforme territoriale et le projet de loi Macron en découlent tout naturellement…
L’accroissement des inégalités sociales, le moindre accès aux services publics et à la protection sociale, le recul de la proximité donc de la démocratie sont ainsi à l’ordre du jour du gouvernement et du parlement. Le projet de réforme des collèges en est une autre illustration,car elle ne ferait, si elle était mise en oeuvre en 2016, qu’engendrer davantage d’inégalités entre les élèves, aggraver les conditions de travail des personnels, mettre en concurrence personnels,disciplines et établissements.
La métropole du grand Paris, contreles intérêts populaires !
En 2008, Nicolas Sarkozy et Christian Blanc ont voulu inscrire la « ville-monde » Paris dans la compétitivité mondiale, donc en concurrence avec Londres, New-York, Tokyo ou Shanghai.
Quelques secteurs d’activité ont été priorisés,actant le fait que les autres activités économiques, notamment l’industrie, n’auraient plus leur place en région parisienne,. Seuls la finance, le tourisme, la recherche, la santé, la création et les transports internationaux auraient voix au chapitre.
La CGT Paris dénonce ce « grand Paris » qui veut concentrer l’emploi sur quelques pôles de compétitivité, qui veut faire disparaître des emplois de proximité, qui veut accroître la relégation des populations modestes dans des zones de moins en moins favorisées, qui veut détruire des terres agricoles très fertiles, qui veut détériorer les conditions de la recherche publique, qui veut favoriser la spéculation foncière, et qui
veut hypertrophier la région capitale au détriment des autres régions françaises.
La suite dans le tract !

Cet article a été publié le 13 mai 2015

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)