Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Crise des migrants à Calais : la CGT Port et Docks en appelle au ministre des Transports

Objet : Crise économique et humanitaire en Calaisis

Monsieur le Ministre,
Les habitants de Calais et les acteurs économiques subissent les répercussions d’ une situation internationale de guerre et de déstabilisation, notamment, de la Lybie, de la Syrie, de l’ Irak, ...
Cette crise de « guerre », les gouvernements français successifs en sont aussi responsables.
La Fédération Nationale des Ports et Docks C.G.T. condamne l’action de guerre menée par l’OTAN et reste porteuse d’options politiques menées par l’ONU et les peuples concernés, avec pour objectif l’amitié entre les peuples avec un développement social et économique de ces pays qui seront les gages d’une paix mondiale durable avec des zones géopolitiques stabilisées.
Les décisions « pansements » prises par les gouvernements depuis plus de 10 ans n’ont jamais apporté de réponse à cette crise migratoire. La pire fut la fermeture de Sangatte et l’apparition de la Jungle !
La position de l’Union Européenne et de la Grande-Bretagne y sont pour beaucoup, car les migrants en Calaisis ne souhaitent pas s’établir en France, mais sont en attente pour rejoindre le Royaume-Uni qui se défausse sur cette ville du nord.
Pourtant les solutions existent. Loin de rentrer dans le jeu de la stigmatisation des migrants qui seraient des vecteurs de violence et d’insécurité, il n’en demeure pas moins que la violence sociale et la détresse humaine placent les migrants dans une« solution de survie inhumaine ».
Il est donc urgent que l’Europe et la France se mobilisent avec le Haut-Commissariat aux Réfugiés de l’ONU pour organiser une zone sécurisée d’accueil et d’ hébergement pour les migrants au sein de laquelle ils pourraient effectuer les démarches administratives, se loger, se soigner, manger et construire un avenir en
Europe et dans le Monde.
Aujourd’hui leur désespoir les pousse à mener des actions contre productives les isolant et les stigmatisant.
Forte de nos va leurs de paix et d’entraide entre les peuples, la Fédération Nationale des Ports et Docks CGT demande de toute urgence au gouvernement français, la région, la ville de Cala is d’agir et offrir des moyens humains et matériels plutôt que de faire appel à l’arsenal répressif pire, à l’armée ! !

OUI à la SECURITE et au VIVRE ENSEMBLE, mais pour TOUS !

Cet article a été publié le 17 février 2016

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)