Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Rassemblement devant SANOFI à Gentilly à 12h aujourd’hui

Loi Travail, plus que jamais, Non Merci !

Rassemblement intersyndical CGT, FO, UNEF le 21 avril devant Sanofi
Rassemblement le 21 avril, de 12h à 14h, devant Sanofi, 82 avenue Raspail
21 avril dernier, les délégations syndicales CGT et UNEF, présentes devant le siège du Parti socialiste du Val de Marne à Créteil, ont rappelé leur exigence du retrait pur et simple de la Loi El Khomri. En réponse à notre demande d’entrevue, celui-ci n’a même pas daigné nous recevoir ! Vous avez dit : « dialogue social ! » ?

Comme l’a affirmé le représentant départemental de l’UNEF, ce ne sont pas les quelques mesures annoncées par le Premier Ministre en direction de la jeunesse, qui feront lâcher les jeunes sur le fond. Nous avons donc, ensemble, décidé de poursuivre et d’amplifier la mobilisation dans notre département en vue des journées d’actions nationales organisées les jeudi 28 avril et 1er mai 2016.

Cela prendra la forme d’un rassemblement devant le siège social
de l’entreprise SANOFI à Gentilly, le jeudi 21 avril 2016 de 12h à 14h.

Si nous avons souhaité viser cette entreprise, soutenant ainsi les syndicats de l’entreprise, c’est qu’elle est emblématique du poids du patronat dans les décisions gouvernementales.

Juste pour s’en faire une idée, voici quelques éléments qui justifient ce choix ;
 21ème année consécutive de hausse du dividende versé aux actionnaires.
 Sanofi perçoit chaque année près de 150 millions € de crédits d’impôts sans aucun engagement en termes d’embauches en CDI.

 Chaque salarié de Sanofi dans le monde génère par son travail un résultat net (bénéfice avant impôt) de 50 000 € annuel, pourtant cette entreprise a supprimé 4700 emplois CDI depuis 7 ans en France.

Ce n’est pas la loi travail qui va permettre de régler ce type de situation quand elle prévoit de faciliter encore plus la possibilité de licencier à peu de frais.

Il est temps de mettre en chantier une loi interdisant les suppressions d’emplois à visée boursière des entreprises qui font des profits. Par ailleurs, nos organisations militent pour mettre sur la table une proposition de Code du travail digne du 21ème siècle, plus protecteur pour les salariés et qui leur donne de nouveaux droits d’intervention dans la gestion des entreprises.

Ensemble nous invitons nos syndicats, élu(e)s et mandaté(e)s, militant(e)s, syndiqué(e)s et tous les salarié(e)s du département à participer nombreux le 21 avril au rassemblement que nous organisons devant un des symboles de la loi du fric !

http://www.cgt94.fr/IMG/pdf/comm_cgt_fo_unef_rassemblement21avril.pdf

Cet article a été publié le 21 avril 2016

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)