Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Journée de mobilisation de la Police : la CGT Police pose enfin les vraies questions

Les Syndicats de police catégoriels ALLIANCE-CFE/CGC et SGP-FO, appellent les policiers à manifester contre « La haine anti flic » disent t-ils.
Nous défendons bien sur nos collègues lorsqu’il sont délibérément attaqués par des individus marginaux qui n’ont rien de manifestants, et la Justice doit parler.
Le droit de manifester dans notre pays est fondamental, le rôle de la police est de protéger les citoyens qui manifestent pacifiquement.
Lorsqu’ils y a des violences, la police est en capacité de les faire cesser avec mesure, efficacité et discernement. C’est d’ailleurs là sa raison d’être.
Il n’est dans l’intérêt de personne d’opposer les policiers aux manifestants, et de faire un amalgame fumeux entre manifestants et casseur.
Lorsqu’il il y a des blessés parmi les policiers, ce qui est inadmissible, c’est le résultat de
missions mal maîtrisées, d’objectifs mal définis.
Dans ces conditions la responsabilité revient directement aux donneurs d’ordre : le
ministre de l’intérieur et son représentant immédiat, le préfet de police !
Cette inertie met en danger les manifestants comme les policiers. Le gouvernement est aux abois, son but est clair, c’est celui du pourrissement des contestations sociales en laissant agir des casseurs bien identifiés afin de discréditer le mouvement revendicatif contre les lois antisociales qui prend chaque jour de l’ampleur. [....]

http://cgtparis.fr/IMG/pdf/communique_manif_18_mai_2016.pdf

Cet article a été publié le 18 mai 2016

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)