Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Retrait du projet El Khomri : amplifions les...

Retrait du projet El Khomri : amplifions les luttes !

Le puissant mouvement engagé depuis le 9 mars 2016 est caractérisé par des éléments dont la complémentarité est inédite :
- un gros travail d’analyse du projet de loi El Khomri pour mieux le combattre,
- une unité qui dure entre les organisations CGT – FO – FSU – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL,
- une unité qui dure entre une vingtaine d’organisations de jeunes (dont les jeunes CGT),
- une opinion publique, et notamment celle des salarié-e-s, très majoritairement défavorable au projet de loi El Khomri,
- une pétition électronique ayant recueilli 1.300.000 signatures,
- 12 manifestations auxquelles a appelé l’URIF, en 11 semaines, avec une présence importante des salariés, privés d’emploi et retraités parisiens,
- des rassemblements (notamment celui du 10 mai, spontané, devant l’assemblée nationale) et meetings (en particulier celui du 3 mai aux Invalides),
- des journées de grève, la plus massive ayant été jusque-là celle du 31 mars,
- des occupations de lieux institutionnels, de théâtres, et de lieux de travail (mairies d’arrondissement, migrants, sans papier, intermittents, Mac Do,…),
- des occupations de place (nuit debout, phénomène inédit),
- une utilisation sans précédent des réseaux sociaux pour la bataille idéologique, pour informer des actions à venir et témoigner des actions ayant eu lieu,
- une répression policière rarement vue, qui fait écho aux répressions patronales et à la judiciarisation de l’activité syndicale,
- un gouvernement qui dégaine le 49.3 comme il l’avait fait à 3 reprises en 2015 pour faire passer la loi Macron.

Forts de tout ce que nous avons déjà fait depuis que nous avons découvert l’avant-projet de loi El Khomri à la mi-février, il est crucial d’élever le niveau de la lutte.

Le succès des manifestations de la semaine dernière, et en particulier celle du 19 mai, démontre que le mouvement social se poursuit sans essoufflement. Voir le Communiqué CGT : http://www.cgt.fr/Vous-avez-dit-essoufflement.html .

Nous assistons à une montée des luttes dans des secteurs stratégiques de la production industrielle et de la logistique-transports. Le carburant vient à manquer…

La poursuite du mouvement est impulsée par le communiqué commun CGT-FO-FSU-Solidaires-UNEF-UNL-FIDL du 20 mai : http://www.cgt.fr/Toujours-determine-es-Amplifier-la.html

La manifestation régionale unitaire du jeudi 26 mai devrait partir à 14H de Nation pour rejoindre Bastille (à confirmer).

La manifestations nationale du 14 juin pourrait partir à 13H30 de la place d’Italie pour rejoindre Invallides (à confirmer).

La votation initiée par les 7 organisations syndicales de salariés, étudiants et lycéens sera à faire vivre sur les lieux de travail et d’études selon des modalités qui devraient être connues en fin de semaine.

Au moins une « opération militante spéciale », d’occupation, aura lieu cette semaine à Paris.

La CGT RATP appelle à la grève illimitée à partir du 2 juin.

Les postiers des 10ème et 19ème arrondissement entrent en grève illimitée à compter de demain.

Pour que soit retiré le projet de loi travail, il faut qu’un maximum de salarié-e-s se retirent du travail !

Un CCN de la CGT se déroule les 24 et 25 mai (demain et après-demain) ; ce sera un nouveau moment d’impulsion nationale interprofessionnelle.

Au niveau régional, l’intersyndicale CGT – FO – FSU – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL envisage 3 actions coup de poing dans la première quinzaine de juin.

Une réunion aura lieu demain soir à l’UD avec les principaux dirigeants des gros syndicats et unions syndicales CGT de Paris : nous vous tiendrons au courant…

De plus, nous ne lâchons rien en ce qui concerne les libertés et la démocratie.

Contre la répression patronale, contre la répression policière, contre les intimidations et atteintes aux droits fondamentaux de revendiquer et de manifester, contre la violence de l’Etat au service du capital :

Soyons nombreux à Bobigny, devant le TGI, vendredi 27 mai, de 9H à 17H, avec un temps fort de rassemblement le midi.

Soutien aux Air France, aux Good Year, et à tou-te-s les autres !

Transport routier marchandises : Le gouvernement lâche sur les heures supplémentaires

PDF - 190.2 ko

UD CGT Paris, le 23 mai 2016

Cet article a été publié le 23 mai 2016

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)