Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Jeudi 29, soutien aux postiers en grève

3 bureaux de poste de Paris 13e en grève depuis 22 jours

La Direction de La Poste doit entendre les personnels et la population !
RASSEMBLEMENT unitaire de Soutien aux grévistes
JEUDI 29 Septembre 2016 de 12h à 14h
Place d’Italie (devant le centre commercial)
A l’appel de la CGT Postaux Paris, Sud PTT Paris, FO Com Paris et du comité de soutien d’usagers.

Diffusions de tracts à la population, table de signatures pétitions, prises de parole,…
« ENSEMBLE, USAGERS-ERES ET SALARIE-E-S,
DÉFENDONS LE SERVICE PUBLIC accessible PARTOUT et POUR TOUS/TOUTES ! »

Suppressions d’emplois, postes vacants, réductions des horaires d’ouvertures et d’accès aux services, automatisation à outrance, risque de fermeture,… Les postiers et la population du 13e disent STOP !
C’est pourquoi, depuis le 7 septembre 2016, avec les organisations syndicales (CGT Postaux, Sud PTT et FO Com), les personnels de ces bureaux ont engagé une grève illimitée contre la réorganisation, et pour les emplois, les conditions de travail et le service public.

Depuis, création d’un comité de soutien d’usagers appuyé par les syndicats, associations, partis politiques du 13e, près d’un millier de pétitions signées, des actions d’information et de sensibilisation tous les jours auprès des collègues et de la population et notamment :
Un rassemblement le 15/09 devant le Bureau de Jeanne d’Arc, un rassemblement le 20/09 devant le centre commercial Italie2, une action le 22/09 devant le bureau de poste avenue d’Italie lors de son « inauguration » par la direction.
Ce jour-là, comble du mépris pour les usagers, la direction ferme le bureau à 18h (au lieu de 19h30) pour permettre à certains de ses dirigeants de profiter tranquillement des petits fours et du champagne jusqu’à 21h30 ! Inadmissible !

Leur forte mobilisation (80% de grévistes) et le soutien exprimé par les usagers/ères avec les centaines de signatures de la pétition, montre l’absurdité de cette réorganisation qui ne répond qu’a des intérêts économiques et non aux besoins de la population.
La Poste appartient à la collectivité publique, pas à ceux qui la dirigent, pas aux actionnaires.

Pour rappel La Poste, en 2015, c’est :

chiffre d’affaire : 23,045 milliards d’euros, en hausse de 4% - résultat d’exploitation : 875 millions d’euros, en hausse de 22%. La Poste qui a bénéficié du CICE (aide de l’Etat pour favoriser l’emploi) à hauteur de 350 millions a supprimé 7600 emplois.
Dans les bureaux de poste à Paris :

200 suppressions d’emplois en 18 mois, plus de 10 bureaux fermés (dont Austerlitz dans le 13e) et 16 fermetures programmées d’ici le 31 décembre 2016 ! A cela s’ajoutent, des restrictions des horaires d’ouverture particulièrement en matinée et des fermetures méridiennes. Fermeture régulière des guichets bancaires, suppression de services,…
http://www.cgtparis.fr/IMG/pdf/cp_-_paris13e_greve_laposte_22e_jour.pdf

Cet article a été publié le 28 septembre 2016

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)