Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Mardi 9, la CGT appelle à une action au Pullman Montparnasse

La CGT appelle à une nouvelle action au PULLMAN Montparnasse le 9
novembre 2016.

La fermeture de l’hôtel PULLMAN MONTPARNASSE est programmée pour le 31 août 2017
pour 3 années de travaux, avec de premiers départs de salariés prévus en mars 2017.
UNIBAIL-RODAMCO, propriétaire des murs de l’hôtel PULLMAN PARIS MONTPARNASSE et le groupe ACCOR, gestionnaire de l’hôtel, sont main dans la main pour supprimer plus de 650 emplois, CDD et sous-traitance compris !

La direction se prétend favorable au reclassement des salariés dans le groupe ACCOR
alors que dans plusieurs hôtels ACCOR, par exemple au PULLMAN et au SOFITEL La
Défense, des mesures de chômage partiel sont mises en place, que partout les directions d’hôtels ACCOR n’ont qu’une obsession, réduire la masse salariale.

Dégraisser Paul pour reclasser Jacques, très peu pour la CGT.

Quant au plan de départs volontaires proposé il n’est pas à la mesure des bénéfices
colossaux réalisés par ces deux grandes entreprises !

Ces deux groupes font partie du CAC 40 et ont engrangé 244 millions d’euros de
bénéfices nets pour ACCOR en 2015 et 1 milliard 159 millions pour UNIBAIL-RODAMCO !

C’est dire que les moyens existent pour mettre en place un Plan de sauvegarde de
l’emploi de haut niveau.

La CGT revendique principalement le maintien de l’emploi pour ceux qui
souhaitent le conserver, avec la mise en place de conventions de mises à
disposition dans les hôtels du groupe ACCOR où des reclassements seront
proposés, et d’un plan ambitieux de formation pendant la fermeture de l’hôtel !
UNIBAIL et le groupe ACCOR doivent entendre les revendications des salariés.
L’immense majorité des salariés souhaitent conserver le lien contractuel avec le
PULLMAN MONTPARNASSE. Concrètement cela signifie qu’en cas de détachement dans d’autres hôtels du groupe ACCOR l’emploi, la rémunération et le statut seront
maintenus.
Ils auront ainsi la certitude de retrouver leur emploi à la réouverture.

Par ailleurs, ceux qui veulent opter pour le départ volontaire n’acceptent pas les
cacahouètes annoncées par la direction après tant d’années au service d’une entreprise prospère !

C’est pourquoi la CGT appelle à agir le :
MERCREDI 9 NOVEMBRE À 11H

en arrêtant le travail dans tous les services pour soutenir les propositions
des organisations syndicales présentées lors de la réunion du 19/10.

Un rassemblement sera ensuite organisé devant l’hôtel entre 12h et 14h
avec les soutiens qui voudront bien nous rejoindre, suivi d’une manifestation
en direction du Ministère du Travail où une délégation demandera à être
reçue afin de revendiquer le rejet du plan de sauvegarde de l’emploi
présenté par la direction et le soutien du Ministère aux propositions
de l’intersyndicale présentées lors de la réunion du 19 octobre 2016.

STOP AU BLA-BLA, PLACE À L’ACTION !

http://uscommerceparis.free.fr/files/tract-Pullman-novembre-2016-2.pdf

Cet article a été publié le 8 novembre 2016

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)