Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Les salariés de la Tour Eiffel sont en grève pour obtenir un vrai dialogue sur la stratégie de leur direction

La poursuite du mouvement social a été votée ce samedi à l’unanimité. Une nouvelle assemblée générale est prévue en fin de journée avant une éventuelle réouverture dimanche.

La grève à la tour Eiffel, fermée depuis mardi en raison d’un mouvement social à l’appel de la CGT et FO « La poursuite de la grève a été votée à l’unanimité » samedi matin, a indiqué un délégué CGT, Stéphane Dieu, confirmant que des « négociations (étaient) en cours ».
Les grévistes dénoncent « l’infécondité du dialogue social avec (leur) direction et l’absence délibérée de transparence sur les décisions stratégiques » à venir, et l’opacité de cette direction quant à l’organisation de la prochaine concession. Concrètement, les salariés craignent une forte dégradation de leurs conditions de travail et d’emploi qui impacterait la sécurité, la maintenance et l’accueil du public.

Philippe Martinez s’est rendu sur place pour soutenir les salariés, et l’UD de Paris leur a adressé un message de soutien soulignant que le déploiement d’une banderole contre la loi Travail sur le monument pendant les manifestations du printemps avait marqué les esprits militants.

Cet article a été publié le 17 décembre 2016

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)