Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Victoire pour les travailleurs de la propreté des commissariats parisiens en grève

Le jeudi 12 janvier 2017, les 80 travailleurs de la propreté des commissariats parisiens de la société de propreté SUN SERVICES ont engagé un mouvement de grève avec leur syndicat professionnel CGT de la propreté de la région parisienne, appuyé du syndicat des travailleurs de la préfecture de police de Paris et de l’UL du 4ème. Le jour même un premier round se solde par un échec.

Le lundi 16 janvier une deuxième réunion de négociation était prévue.

Le syndicat des agents de la propreté d’Ile de France après avoir réuni en assemblée générale les travailleurs en grève (100% de syndiqués CGT) ont conclu un accord de fin de conflit portant sur les revendications :
1/ Respecter des dispositions légales (code du travail et Art.7 de la CCN) et donc renégociation des tâches à effectuer et organisation du travail.
2/ Engagement à lutter contre le harcèlement et reconnaissance de situations individuelles avec réparation. Respect des ouvriers par la direction.
3/ Engagement de modifier les qualifications des agents et de passer au niveau supérieur de la grille ce qui induit une amélioration des conditions de rémunérations (prime et salaire).
4/ Prise en compte des jours de grèves à hauteur de 50%.
Ces engagements démontrent que par la grève, la lutte et la négociation la CGT unie est porteuse de progrès social.
Notre syndicat remercie le syndicat de la préfecture de police, l’UL du 4ème et tous ceux qui ont soutenus la lutte des camarades.

TOUS UNIS COMBATIFS ET SOLIDAIRES AU SEIN DE LA FEDERATION NATIONALE DES PORTS ET DOCKS C.G.T.

Le bureau du syndicat.

Cet article a été publié le 21 janvier 2017

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)