Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Bouygues TP condamné pour travail dissimulé

Chantier EPR de Flamanville

Ce 20 mars, les entreprises Bouygues Travaux Publics, Welbond, Elco Construct et Atlanto, intervenant toutes pour le site EPR de Flamanville (Manche), ont été reconnues coupables, en appel, de délit de travail dissimulé, prêt illicite de main d’œuvre et emploi de salariés étrangers sans titres, pour la période de 2008 à 2014.

La cour d’appel de Caen a en effet confirmé la condamnation de première instance, prononcée par le tribunal correctionnel de Cherbourg, en juillet 2015, à l’encontre de Bouygues, aggravant la sanction de 25 000 à 29 950 euros. Elco Construct devra verser 60 000 euros, Welbond Armatures 15 000 euros.

© Bouygues TP
Grâce à la ténacité dont ont fait preuve les militants CGT et les syndicats de la Manche, avec l’appui de l’Inspection du travail, de l’Urssaf, de l’Autorité de Sureté nucléaire et de l’Office central de lutte contre le travail clandestin, la justice a enfin été rendue en faveur des salariés, après une longue bataille juridique.

Cet article a été publié le 22 mars 2017

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)