Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Inspecteurs du travail en deuil et en colère


Le 7 février, à l’appel des 6 syndicats de l’inspection du travail (CGT, CFDT, FO, SNU, SUD et Unsa), les inspecteurs ont fait grève pour exiger la reconnaissance du suicide de deux de leurs collègues comme accident du travail et l’abandon immédiat des objectifs chiffrés et des suppressions de postes.


Durcissement du management lié à la politique du chiffre. Objectif de 200 interventions en moyenne par an dont une partie dans des domaines jugés prioritaires par le ministère. Ce n’est pas le contenu du travail qui compte, son sens ou sa qualité, c’est le bilan chiffré quantitatif. Les inspecteurs ne parviennent plus à faire appliquer le droit du travail dans les entreprises, répondre aux demandes des salariés, assurer un travail de qualité avec des textes de plus en plus complexes ...

Cet article a été publié le 8 février 2012

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)