Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

IVG : Non aux intégristes et au FN


Depuis septembre, c’est la 5ème fois que des intégristes catholiques brandissant leur chapelet prétendent s’installer à la porte de l’hôpital TENON pour culpabiliser les femmes qui ont décidé d’avorter, faire pression sur le personnel hospitalier et la population du 20ème. Ils veulent revenir le 11 février.


Le FN de son côté veut "remettre au pas" le Planning Familial, le qualifiant de centre d’incitation à l’avortement. Il préconise, par la voix de Marine Le Pen, le déremboursement de l’IVG.


Le gouvernement, avec l’application de la loi Bachelot, démantèle le service public hospitalier : il a fermé 179 centres IVG en 10 ans.


Rassemblement samedi 11 février à 10 h devant l’entrée de l’hôpital, 4 rue de la Chine, M° Gambetta

Cet article a été publié le 8 février 2012

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)