Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Non à la fermeture des centres d’hébergement


A partir du 31 mars, les structures de l’hébergement social, ouvertes pour la période de froid, fermeront leurs portes. Ce qui condamne les personnes hébergées à une remise à la rue.


Or, le Conseil d’Etat, saisi par le DAL, a reconnu, dans sa décision rendue le 10 février 2012, le droit à l’hébergement comme Liberté fondamentale. Raison de plus pour exiger l’hébergement de toute personne sans abri, aucune remise à la rue, un relogement décent et pérenne.


Une manifestation a eu lieu le 27 mars, devant le Conseil d’Etat. Nouveau rendez-vous dans l’action le 29 mars devant le Sénat à 11 h.

Cet article a été publié le 28 mars 2012

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)