Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Des moyens pour le RER B


Le 18 juin 2012, les organisations syndicales CGT, CFDT, FO, SUD ont, à leur demande, rencontré le conseiller social du Ministère des transports puis les Présidents de la SNCF et de la RATP, réunis ensemble.


Les directions de la RATP et de la SNCF ont réaffirmé leur souhait de créer rapidement une structure juridique de type GIE ou GIP pour la gestion de la ligne B du RER, anticipant en ce sens un rapport d’enquête parlementaire relatif au fonctionnement du Réseau Express Régional.


La création d’un Groupement d’intérêt Public préconisé par la commission d’ enquête, n’est qu’une opération de communication qui risque d’ouvrir une brèche en Ile de France , prétexte à l’anticipation de l’ouverture à la concurrence avec d’autres opérateurs que les deux entreprises publiques.


Cependant, la question centrale, qu’ils refusent d’aborder concrètement (tout comme le ministère), c’est la question des moyens alloués, aux investissements indispensables pour rénover, renouveler et développer les infrastructures et les matériels roulants sources de nombreux incidents d’exploitation.


Cela passe aussi par des moyens humains supplémentaires à statut, à la conduite dans les gares et dans les trains pour enrayer la déshumanisation, mais aussi pour l’entretien des installations et du matériel roulant.,


Pour nous, la priorité doit être portée à l’amélioration rapide et durable de l’ensemble des transports ferroviaires (RER, Transilien, métro) en Ile de France. 

Cet article a été publié le 25 juin 2012

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)