Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Salariés mécontents au Crédit Coopératif


Plusieurs agences du Crédit coopératif sont restées fermées le 13 septembre, partout en France, à Paris, Marseille, Bordeaux, Nancy, notamment.


A l’appel de l’intersyndicale CFDT, CFTC, FO, SNB, CGT, nombre de salariés étaient en grève et ont manifesté devant le siège flambant neuf à Nanterre .


« Nous réclamons plus de justice sociale, indique Nabil Oultaf, délégué syndical CGT du Crédit coopératif. La direction doit mettre en adéquation les valeurs morales, éthiques et solidaires qu’elle affiche sur ses communications commerciales et marketing avec le traitement qu’elle réserve à ses salariés. Ils sont méprisés : faute d’accord, les négociations salariales n’ont débouché sur rien, fin juillet.


Nous réclamions 2,4% d’augmentation de salaire pour au moins compenser l’augmentation du coût de la vie et 1% supplémentaire pour les collaborateurs percevant moins de 28 000 euros bruts annuels. La direction est restée sur sa proposition de 0,8% pour ces derniers et rien pour les autres. En revanche, elle n’a pas hésité à s’octroyer des primes alors que les objectifs de la banque n’ont pas été atteints… » Et de conclure : « Ce deux poids-deux mesures est insupportable  

Cet article a été publié le 14 septembre 2012

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)