Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Cheminots : appel à défendre la médecine du travail

Depuis 2007, sous le régime de l’ancien gouvernement, celui-ci n’a eu de cesse de revoir à la baisse les acquis sociaux des salariés, bien accompagné par le MEDEF et, pour ce qui nous concerne, par la direction de l’entreprise encore en place aujourd’hui.
En mai 2009, l’ancien gouvernement légifère par la loi et simplifie les droits et allège les procédures. Celle–ci acte l’alignement de la SNCF sur le droit privé concernant notamment la politique de médecine dans l’entreprise avec la séparation de la médecine du travail de celle de l’aptitude.
Dès sa mise en place, nous assistons à une attaque en règle sur la prévention et sur la prise en compte du travail dans une relation de proximité.
La médecine d’aptitude, devenue une véritable médecine de sélection, ne tient aucun compte de la santé des cheminots, avec un mode de voie de recours qui reste très théorique et ne garantit aucunement les droits.

Lire le tract de la Fédération des cheminots :

PDF - 368.1 ko

Cet article a été publié le 6 décembre 2012

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)