Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Sanofi en lutte

Plusieurs centaines de salariés d’Avantis ont manifesté jeudi à Paris et Lyon pour réclamer "le gel des plans sociaux" en cours dans l’entreprise et le vote rapide d’une "loi Sanofi" pour "sauver les emplois face à la finance".
Les syndicats estiment que 914 postes sont concernés par les plans de restructuration du groupe, qui a engrangé "près de 9 milliards de bénéfices en 2011" et enjoignent les pouvoirs publics à légiférer contre "les suppressions de postes à visée boursière".
Les manifestants, vêtus de blouses blanches, venus des différents sites de Sanofi en France se sont regroupés devant le siège du groupe à Paris, rue de la Boétie (8e arrondissement) avant de rejoindre la place de la Bourse (2e arrondissement).
"Le cas de Sanofi est emblématique, car si le plan passe, d’autres entreprises en bonne santé" vont pouvoir "supprimer des postes en toute impunité", a estimé Laurent Ziegelmeyer (CGT), accusant la direction "d’augmenter les dividendes de 30% aujourd’hui à 50% d’ici 2015".

Cet article a été publié le 18 janvier 2013

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)