Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Le 50e congrès débute aujourd’hui

Mille délégués sont attendus aujourd’hui à Toulouse pour le 50e Congrès du syndicat.Outre le passage de flambeau de Bernard Thibault à Thierry Lepaon ce 50e congrès sera l’occasion de réfléchir au poids de l’intervention des salariés dans les entreprises mais aussi à l’unité syndicale qui semble difficile en ce moment.Successeur de Bernard Thibault, Thierry Lepaon parle de « retrouver un esprit de conquête ».
La CGT affirme que la seule issue pour sortir de la crise est de revaloriser le travail.Le document de travail soumis aux amendements offre moins une analyse détaillée de ce qu’il est nécessaire de dénoncer qu’une mise en cohérence de ce qu’il faut gagner pour donner un nouveau statut au travail, obtenir une protection sociale élargie et dont le financement est repensé, ou arracher une véritable politique de relance de l’industrie. Pour sortir d’un syndicalisme de plus en plus souventcontraint d’agir « dos au mur ».

Programme des 5 jours à venir :
http://www.cgt.fr/Le-congres-comme-si-vous-y-etiez.html

Cet article a été publié le 18 mars 2013

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)