Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Au lendemain de son 50e Congrès, la CGT appelle à la mobilisation.

Déterminée à mettre en œuvre les résolutions prises lors de son 50e Congrès, la CGT se place à l’initiative de grandes mobilisations à venir pour la défense du Code du travail et la justice sociale. Par la motion d’actualité, adoptée vendredi par les congressistes, la confédération appelle à «  une journée nationale de grève et de manifestation dans la première quinzaine d’avril  ». Réaffirmant sa volonté de «  travailler à un syndicalisme rassemblé pour favoriser les convergences d’actions  », la CGT a par ailleurs décidé de «  faire du 1er mai, Journée internationale du travail, une journée de lutte et de manifestations  ». Dans un contexte d’attaques répétées contre le Code du travail et face au danger d’une transposition législative de l’accord dit de «  sécurisation de l’emploi  », la CGT, dont Thierry Lepaon, nouveau secrétaire général, promet qu’elle restera « un syndicat exigeant », entend, via une politique forte de syndicalisation, élever le rapport de forces.

Autre dossier brûlant pour la confédération, la future réforme des retraites a pris bonne place dans les débats du congrès, et la CGT se veut en pointe sur la défense d’une «  réforme ambitieuse du système de retraites par répartition, avec un âge d’ouverture des droits dès soixante ans, la prise en compte de la pénibilité, (et) un niveau de pension d’au moins 75 % du salaire  ».

Cet article a été publié le 27 mars 2013

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)