Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

MEDEF, PS, UMP main dans la main

La proposition de loi votée par le Sénat prévoyant l’amnistie des sanctions des syndicalistes qui, en état de légitime défense face aux patrons licencieurs ont été condamnés en vertue de lois faites sur mesure pour la classe dirigeante, fait pousser des hauts cris au MEDEF et à l’ UMP.

Le Parti socialiste et le gouvernement, soucieux de ne pas saper le moral des "entrepreneurs" s’apprêtent à rejeter ce projet.

Que messieurs Mittal, Peugeot, Unilever et autres mettent des salariés à la rue alors qu’ils font des profits ce n’est pas condamnable à leurs yeux ; mais qu’un salarié poussé à bout, désespéré, qui n’a plus que la lutte pour garder sa dignité, jette quelques papiers par une fenêtre c’est un dangereux criminel.

Il n’y a que deux côtés à une barricade, PS,UMP,MEDEF ont choisi le leur, nous sommes de l’autre côté.

Lire le communiqué de la Confédération :

PDF - 73.3 ko

Cet article a été publié le 25 avril 2013

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)