Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

6 mai grève des agents traitant les déchets

Fédération CGT services publics : préavis de grève national pour le 6 mai 2013
dimanche 14 avril 2013
Madame la Ministre,
Vous connaissez l’attachement de notre organisation syndicale au service public et à son exercice par la puissance publique.
Nous revendiquons à ce titre la pleine maîtrise publique pour des missions tel que l’eau et l’assainissement, l’énergie, la communication, le logement, les transports en commun, la santé, l’éducation, la collecte et la gestion des déchets, car toutes ses missions sont d’intérêt public.
Suite aux récents conflits des éboueurs notamment à Lyon et Bordeaux, la Fédération CGT des Services Publics a décidé de créer un collectif national travaillant sur la filière collecte et traitement des déchets et ordures ménagères, pour répondre aux demandes revendicatives des agents de la filière et pour défendre et développer un service public garant de contrôle et de qualité dans ce secteur.
Force est de constater que, comme ce fut le cas pour le logement et l’eau, le ramassage et le traitement des ordures ménagères attisent la convoitise de grands groupes multinationaux. De nouveaux pans du service public sont livrés au secteur privé du fait des réformes instaurées pour les collectivités par le gouvernement Sarkozy et à ce stade non remises en cause par le gouvernement actuel.
Il est plus que vital que l’Etat assure les conditions d’un financement pérenne des collectivités afin qu’elles puissent assumer leurs responsabilités de service public, notamment pour les missions de gestion des déchets.
Il est primordial par ailleurs que soit enfin réellement prise en compte la pénibilité liée à certains métiers, notamment pour ce qui concerne les acteurs de la filière collecte et traitement des déchets. Ceux-ci ont une des espérances de vie les plus faibles, et surtout une des espérances de vie en bonne santé les plus courtes.
Leur travail est considéré comme essentiel au bien-être-collectif, … mais qu’en est-il de leur propre bien-être ? Ce même travail est considéré comme réellement pénible, mais qu’en est-il de la reconnaissance de cette pénibilité ?
Beaucoup de nos collègues souffrent de troubles musculo-squelettiques, de troubles respiratoires. D’autres contractent des maladies infectieuses telles que l’hépatite, la gale, la leptospirose. D’autres ont perdu un doigt, une main, une jambe. D’autres en retraite souffrent des lourdes charges levées tout au long de leur vie professionnelle. Sans oublier bien entendu ceux décédés avant de pouvoir partir à la retraite.
Les agents de la filière veulent qu’enfin leur dignité leur soit rendue dans la société par la reconnaissance des difficultés qu’ils rencontrent.
L’employeur est certes contraint de tout mettre en œuvre pour la sécurité de ses agents, mais force est de constater qu’il y a un manquement au niveau législatif dans ce domaine.
Nous avons pu constater une énorme disparité des modes opératoires pour l’enlèvement et le traitement des déchets à travers le territoire. C’est pour cela que notre réflexion s’est orientée sur une pratique normalisée par la loi qui tendrait à réduire grandement les risques d’accidents (parfois mortels) et de maladies pour les acteurs de la filière sur l’ensemble du territoire.
Alors que se profilent des discussions avec le gouvernement sur l’avenir des retraites, cette situation, trop brièvement décrite, a conduit notre Fédération à programmer une journée nationale d’action le 6 mai pour la pleine reconnaissance des agents de la filière par la satisfaction de leurs revendications. Notre organisation dépose en conséquence un préavis de grève de 0 à 24H pour la journée du lundi 6 mai 2013 pour l’ensemble des agents relevant du champ de la gestion publique de la collecte et du traitement des déchets et ordures ménagères.
Nous vous sollicitons dans ce cadre pour qu’une délégation de responsables syndicaux membres de notre collectif fédéral Filière collecte et traitement des déchets et ordures ménagères, accompagnée par un dirigeant de la Fédération, puisse être reçue le 6 mai afin de vous remettre le cahier revendicatif ayant trait à la filière à la suite de la manifestation prévue à Paris.
Nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de nos respectueuses salutations. Pour la Fédération CGT des Services Publics, Baptiste TALBOT, Secrétaire général
Préavis de grève adressé le 11 avril 2013 à : Madame Marylise LEBRANCHU Ministre de la Réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction publique 80, rue de Lille 75007 Paris

Cet article a été publié le 3 mai 2013

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)