Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Lettre ouverte à Mme Touraine

Madame la Ministre,
A la suite d’une plainte déposée par la société ALIS, association sectaire opposée à toute vaccination, le Tribunal Administratif de Paris a enjoint à la Mairie de Paris d’abroger le deuxième alinéa du 1° de l’article 2 de la délibération du conseil de Paris du 22 janvier 1979.
Cette délibération de 1979 mettait en place des dispositions statutaires applicables aux emplois d’égoutier et de chef égoutier en leur faisant obligation, pour être embauchés, d’avoir reçu au préalable la vaccination contre la Leptospirose, maladie transmise par les rats.
L’argumentation du Tribunal Administratif de Paris ne portait pas tant sur le fond que sur le fait que le Conseil de Paris n’était pas compétent pour rendre une vaccination obligatoire, et que cette compétence ne relevait que de l’Assemblée Nationale.
Il est important de savoir, qu’à Paris, depuis 1979, aucun égoutier n’a contracté la Leptospirose, ce qui n’est pas le cas des égoutiers des autres villes de France où la vaccination contre la Leptospirose n’est pas obligatoire.
Par ailleurs, deux études de mortalité de l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité), réalisées en 2004 et 2009 ont montré que la réduction de l’espérance de vie, chez les égoutiers, était respectivement de 5 ans et de 7 ans par rapport aux ouvriers de la Seine Saint-Denis. Ces résultats soulignent que beaucoup d’égoutiers meurent avant d’atteindre l’âge de la retraite.
La décision de supprimer l’obligation de la vaccination aux nouveaux embauchés nous apparait dramatique, alors que la situation sanitaire des égoutiers est déjà suffisamment alarmante et injuste. Dans l’intérêt, et à la demande de tous les égoutiers de France, nous sollicitons de votre part la mise en place, sous l’égide de l’Assemblée Nationale, d’une loi portant obligation de vaccination contre la Leptospirose pour tous les égoutiers et personnels d’assainissement, tous en contact quotidien avec les rats.
Les membres de notre bureau et élus du CHS souhaiteraient vous rencontrer à ce sujet, si possible avant le CHS du 12 juin 2013,
En vous remerciant de l’attention que voudrez bien porter à cette requête, nous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de nos remerciements anticipés.
Le secrétaire général du syndicat CGT des Egouts de Paris, Rudy Pahaut

Cet article a été publié le 21 mai 2013

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)