Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

Pôle emploi refuse le chantage à la prime

La direction de Pôle emploi entend répondre aux revendications salariales par l’attribution d’une prime exceptionnelle de 460 euros bruts pour les agents de base et de 400 euros les cadres (hors cadres dirigeants).

Mais une minorité de syndicats ont signé. Il n’y a donc pas d’accord sur cette prime.

Réservée aux agents comptant une ancienneté supérieure à neuf mois, cette prime a été acceptée par la CFDT et la CGC qui ne totalisent pas à elles deux les 30% de voix requises pour qu’un accord d’entreprise soit valide.

Pour leur part, la CGT, FO et le SNU la rejettent.

Ou plus précisément comme le dit le délégué CGT Rubens Bardaji, "si la direction veut verser une prime, qu’elle le fasse. Nous, nous revendiquons une augmentation générale des traitements"

Cet article a été publié le 22 mai 2013

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)