Union locale CGT Paris 5ème/6ième (UL-CGT 5-6)

La Métropole du Grand-Paris

La CGT propose des alternatives à la diète chez France Télécom

Alors que se tient aujourd’hui l’assemblée générale des actionnaires, la Fapt-CGT donnait une conférence de presse pour dénoncer la cure d’austérité au sein du groupe.

Malgré un chiffre d’affaires en baisse en 2012, la marge d’Orange est maintenue à 30 %. Résultat, 30 000 départs ne seront pas remplacés d’ici à 2020. Fabienne Viala, élue au comité national d’hygiène et de sécurité, constate déjà que «  les conditions de travail se dégradent, on accroît la concurrence entre salariés  »

La CGT propose que l’état, actionnaire à hauteur de 26,94 %, transfère 38 centimes par dividende par action pour créer des emplois. 15 000 postes pourraient être financés, porteurs d’autres ressources (cotisations sociales, impôts sur le revenu).

En effet, Stéphane Richard, PDG du groupe, devrait proposer le changement de nom définitif de France Télécom en Orange lors de l’AG.

La CGT, SUD PTT, la CFDT, La CFTC et la CFE-CGC appellent à manifester aujourd’hui à 14 h 30 devant le Palais des congrès de Paris, où se tiendra la réunion des actionnaires.

Cet article a été publié le 28 mai 2013

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Union locale CGT Paris 5ième/6ième (UL CGT 5-6)